Santé de reproduction des adolescents et jeunes: Il reste encore à faire

Categories Mon avis

Apessa (Association pour l’Education, la Sexualité et la Santé en Afrique) fait des interventions depuis quelques temps dans des collèges et établissements du Bénin. Avant ses interventions elle fait la collecte des préoccupations des jeunes de façon anonyme. Lors d’une discussion sur nos combats respectifs, Christelle MAILLARD m’envoie des photos de  quelques préoccupations des élèves qu’elle à collectée en me disant que malgré tous nos efforts il reste encore à faire. Je me suis senti dans l’obligation d’écrire un billet sur cette réalité dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive. Oui beaucoup : Apessa, Amour & Vie, jeunes ambassadeurs PF Bénin et bien d’autres encore œuvrent déjà pour que les jeunes soient informés afin de prendre de bonne décision pour leur vie sexuelle et reproductive. Mes respects pour ce travail qui n’est pas de tout repos. Mais il reste encore à faire.
Constatez par vous-même.

Akossiwa DOKPODJO

6 thoughts on “Santé de reproduction des adolescents et jeunes: Il reste encore à faire

  1. Salut! J’aime bien ce que tu fais et surtout la méthode de travail. Espérons vivement que ce combat puisse conduire à la victoire tôt ou tard. Les violences faites au femmes sont une lâcheté indéniable. Courage!

  2. Juste toucher par ce coeur sensible et ouvert à ces filles mères souvens abandonner ou désengager par les parents vivement que les bonnes volonté apporte fiancièrement pour soutenir cette oeuvre social de grande envergure

Laisser un commentaire