IMG_9855

Louise NONMONVI,  j’ai 18ans. Je viens de passer en 3eme au secondaire. J’avais commencé la rentrée 2014 mais je ne vais plus au cours maintenant à cause des douleurs abdominales. Quand je suis tombée enceinte, mon père trés déçu de moi  m’a dit d’aller rejoindre mon mec qu’il ne veut plus me soutenir pour l’école. Après 3 mois là-bas, mes grands frères sont venus me ramener chez eux. selon eux, rester chez mon mec  peut nuire à ma scolarité. Ils m’ont interdit d’aller là-bas et préfèrent que…lire la suite « Témoignage de louise »

Ce dimanche 27-12-2014, j’ai passé un bon moment d’échanges et de partage  avec quelques-unes des filles élèves-mères que j’ai recensé dans la zone de Womey. On s’est raconté nos histoires, parlé de l’avancement de mon projet Foyer pour Elèves-Mères. Des astuces pour se protéger et ne pas retomber enceinte…Et pourquoi il importe de continuer les cours malgré les difficultés qu’on peut avoir étant élève et mère à plein temps. Ma copine Dévi Mathilde était des nôtres et a partagé avec nous son témoignage d’élève mère…lire la suite « Moment d’échange et de partage avec les filles élèves-mères »

Ruth et sa fille

Je suis tombée enceinte à 16ans en classe de 5eme

Je m’appelle Ruth GBAGUIDI j’ai 19ans. Je suis tombée enceinte à 16 ans. Bientôt mon enfant aura 3ans. Je sortais avec mon petit ami alors que j’avais 13ans et lui 25ans. Il est apprenti mécanicien et moi j’étais au cm2. Il refusait qu’on se protège lors des rapports sexuels. Quand j’ai constaté l’absence de mes menstrues je lui en ai parlé, il a proposé qu’on fasse le test de grossesse.  On l’a fait ensemble et cela à montrer deux traits  donc c’était positif

Il a dit d’avorter,  ma maman était d’accord

Il a dit d’avorter et j’ai refusé. Il l’a annoncé à ses parents et sa maman a dit qu’elle n’est pas dedans. Ma maman n’étant pas à Cotonou, il l’a appelé et elle aussi voulait que j’avorte mais quelques minutes plus tard elle a rappelé pour dire de ne pas avorter. Elle a dit cela parce qu’elle ne voulait pas que je laisse l’école à cause de la grossesse. J’étais en 5eme, en plein milieu de l’année scolaire.  Elle a dit que c’est l’esprit saint qui lui a dit de ne pas avorter.

Lire la suite "Témoignage de Ruth ( Fille-mère) Cotonou-Benin"

Entretien avec Solange SOSSOU (Elle prépare son mémoire de maitrise professionnelle en Promotion de la Famille et Gestion des Solidarités)

Dans le cadre de mon enquête, je suis allée à Glazoué

Mais bien avant, durant ma formation, à chaque fois que je rentre au village et demande d’après une fille du quartier, on me dit :

  • Oh tu ne sais pas ? Elle est enceinte
  • Celle-là ? Elle a accouchée

Pourtant c’est encore des adolescentes scolarisée de 15ans et plus. Cela m’a toujours émue. Arrivée à la fin de ma formation, cherchant un thème, je me suis dit pourquoi pas : Les causes et implications des grossesses précoces des élèves adolescentes dans la commune de Glazoué ?  Afin de ressortir l’arbre à problème et planté en même temps l’arbre à solution. J’ai visité 12 CEG ( Collége d’Enseignement Géneral) sur 16 dans ma commune et ce  que j’y ai vu et entendu est vraiment alarmant. Dirigée vers moi, les filles mères, lors de nos entretiens, avaient les larmes aux yeux. Il y en a qui pendant toute leur vie n’ont pas eu quelqu’un pour leur parler franchement et sans tabou de leur besoin en matière de santé reproductive. Il y a beaucoup de défis à relever dans le domaine de la famille.

Lire la suite "Grossesses précoces des élèves adolescentes dans la commune de Glazoué: causes et implications"

Les grossesses en milieu scolaire ne sont plus un secret pour personne. C’est un phénomène connu et le nombre d’ONG œuvrant pour la prévention ne sont plus à compter, tellement elles sont nombreuses. Les campagnes de sensibilisation et leurs corollaires sont légion dans ce domaine.

Et les filles qui ont échappés au système ? C’est à croire que personne ne pensent à elles. Celles qui malgré tous les messages de sensibilisations : sont tombées enceintes, deviennent trop tôt mères, ont abandonnées les cours par manque de moyens et de soutien. Pour toutes celles-là, je porte haut ma voix et je gueule contre leur oubli et leur abandon.

Lire la suite "Je porte haut ma voix et je gueule"

Foyer pour  élèves mères  (FEM)

VISION

Aider les élèves mères à finir leurs instructions, afin d’être capable de se prendre en charge et avoir un avenir professionnel et familial plus équilibrer.

Description du projet

C’est un projet qui consiste à créer :

Un foyer où les élèves mères qui n’arrivent pas à continuer les cours par manque d’aide puissent trouver des personnes disponibles et qualifiées à qui confier leurs enfants afin d’aller au cours.

Un foyer où elles auraient tout le calme nécessaire pour réviser les cours, faire les devoirs avoir une remise à niveau avant de rentrer à la maison avec leurs enfants et crouler sous les tâches domestiques et autres.

Un foyer où elles auront des conseils en santé sexuelle et reproductive, en santé maternelle et des séances d’échanges entre élèves mères

Un foyer où celles en situation difficile à cause de leur statut d’élèves mères seront accueillir

Un foyer où elles seront éduquées pour devenir paire éducatrices et aider à stopper ce phénomène d’élèves mères

 

Lire la suite "Mon Projet"
A propos

Filles mères-akossiwa dokpodjo-benin-blog

Mon blog, un espace de plaidoyer pour et avec les élèves filles mères. Dans le but de leur apporter du soutien pour continuer les cours et avoir un diplôme avant de sortir de l’école, acquérir des compétences, et mieux planifier leur avenir professionnel et familial. Aussi changer le regard du monde sur elles.

Je voudrais partager avec vous qui me lisez leurs quotidiens, leurs combats pour continuer l’école. Leurs combats n’est peut-être pas au même titre que celui de  Malala, parce que certaines à bout de souffle, abandonnent en cours de chemin et ont besoin de coups de pouce pour avancer.

Lire la suite "A propos"